Loading...
Actus High-tech

L’essentiel à savoir sur les ondes des smartphones

Les questions autour des ondes électromagnétiques émises par nos smartphones restent toujours d’actualité. Elles poussent parents et adultes à s’interroger et à analyser le degré de danger auquel chaque utilisateur s’expose au quotidien. Certaines études confirment la dangerosité de ces ondes, tandis que d’autres le dénoncent. Les consommateurs ne savent plus où se positionner. Lisez cet article sur les ondes des smartphones pour en savoir davantage.

 

Qu’est-ce qu’une onde smartphone ?

Antennes mobiles, antennes-relais, lignes à haute tension, radio-électromagnétique, téléphonie mobile, ondes Wifi, relais GSM, smartphone, tablette et tous les appareils connectés sont des sources électro-magnétiques. À ce titre, ils émettent des ondes électromagnétiques. Ces ondes se traduisent par des vibrations émises par un champ magnétique et un champ électrique. Ces vibrations circulent dans l’espace, à la même vitesse que la lumière et passent à travers les matières : eau, air, métaux…

Elles sont exploitées dans le domaine de la communication parce qu’elles transportent l’énergie et les informations. Les smartphones fonctionnent grâce à ces ondes électromagnétiques. Il en est de même pour beaucoup d’appareils, tels que le four à micro-ondes, les appareils en radiographie, les radios, le Wifi… Les ondes se mesurent par la fréquence définie en Hertz.

Quels sont les risques liés à l’exposition à un environnement électromagnétique ?

La pollution électromagnétique existe pour de vrai. La propagation des ondes néfastes est due à l’usage intensif de certains appareils. Même à basse fréquence, elles présentent des risques pour l’homme et pour l’environnement en général, d’autant plus qu’il est impossible pour l’œil humain de détecter les ondes émises par la téléphonie mobile et les effets de champ électromagnétique qui émanent de ces rayonnements et de ces sources électromagnétiques. Voilà pourquoi, des entreprises promeuvent l’utilisation de patch fazup smartphone pour lutter contre les ondes smartphone.

 

Le danger de l’exposition aux ondes électromagnétiques

Les effets biologiques des radiations et des ondes smartphones peuvent être nombreux. Toutefois, il faut faire la différence entre les ondes ionisantes et les ondes non ionisantes. Les ondes ionisantes comme les rayons X, les rayons Gama, les rayons UV se caractérisent par leur longueur d’onde extrêmement courte et leur fréquence élevée. Elles sont puissantes et transportent une importante quantité d’énergie. Ainsi, elles parviennent à ioniser la matière en agissant sur les atomes.

Au contraire, les ondes non ionisantes sont peu chargées en énergie. Donc, elles n’agissent pas sur les molécules. Elles caractérisent les ondes smartphones et les ondes présentes dans nos appareils électroniques. Toutefois, pour un public exposé en continu, dans une zone de rayonnement stricte et cela, même avec des ondes émises à basse fréquence, persiste toujours ce risque nocif et dangereux des ondes électromagnétiques sur la santé de l’homme.

 

Les troubles relatives à une forte exposition aux ondes électromagnétiques

Tout comme les autres matières, le corps humain absorbe les ondes, les effets biologiques qui émanent de cette absorption spécifique sont nombreux, à savoir :

Des troubles visuels ;
Des troubles auditifs ;
L’hypersensibilité magnétique ;
Les effets sur les implants médicaux ;
Le cancer ;
Des malformations du fœtus ;
Le dysfonctionnement du système…

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Pour se protéger des ondes électromagnétiques, l’absorption et la réflexion forment les meilleures approches. Pensez à utiliser des matériaux absorbants comme le béton, la terre ou les briques. Le bois ne convient pas parce qu’il laisse passer les ondes.

Il existe aussi des réflecteurs qui servent à revêtir les parois d’un local. Ils s’agit de peinture anti-onde, de toile ou de papier peint anti-onde… pour se protéger des ondes à basse fréquence émises par les smartphones. Certains conseillent le recours au patch fazup pour smartphone.